Gabon : Le fils d’Ali Bongo nommé “coordinateur des affaires présidentielles”

En pleine redistribution des cartes au sommet du pouvoir gabonais, le président Ali Bongo Ondimba, qui avait succédé il y a dix ans à son père déjà au pouvoir depuis 42 ans

Noureddin Bongo Valentin, fils aîné du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a été nommé jeudi en conseil des ministres au poste de “coordinateur général des Affaires présidentielles”.

En pleine redistribution des cartes au sommet du pouvoir gabonais, le président Ali Bongo Ondimba, qui avait succédé il y a dix ans à son père déjà au pouvoir depuis 42 ans, a appelé au grand jour son fils aîné pour l’épauler au sein de la présidence.

Cette annonce intervient après le lancement, mi-novembre, d’une vaste opération anticorruption, baptisée “Scorpion”, qui a mené à l’interpellation d’une vingtaine de hauts responsables de l’administration. Et surtout à celle de l’ancien tout puissant chef de cabinet de la présidence, Brice Laccruche Alihanga.

Selon le projet de décret portant création et fixant les attributions et avantages du “coordinateur général des Affaires présidentielles” présenté en Conseil des ministres, ce dernier assiste le président de la République dans la conduite de toutes les affaires de l’Etat et veille à la stricte application de ses décisions.

Face à ce bouleversement de la vie politique gabonaise, une partie de l’opposition continue, elle, d’affirmer que le président Bongo, qui multiplie depuis quelques semaines les apparitions, manifestement en meilleure forme, n’est plus en capacité de diriger le pays.

Total
0
Shares
Related Posts
lire la suite

Adolphe Muzito ”Nous ne pouvons faire la paix qu’en menaçant le Rwanda”

L’ancien Premier ministre et opposant congolais Adolphe Muzito a appelé lundi Kinshasa à « faire la guerre au Rwanda » et même à « l’annexer » pour mettre fin aux violences qui ensanglantent l’est de la République démocratique du Congo (RDC) depuis 25 ans. « Il faut faire la guerre au Rwanda pour rétablir la paix dans la région.