Thierry Kussa :” Entreprendre, c’est avoir du courage”

Thierry Kussa indique qu’entreprendre c’est avoir du courage.

C’etait au cours d’une interview à bâton rompus accordée le lundi dernier par le magazine afrique wide .net, que le jeune écrivain congolais et directeur général de la société d’agro-alimentaire et transport Natoj Thierry Kussa a donné sa voix autour des certaines questions liées à l’entrepreneuriat en RDC.

AFRIQUE WIDE .NET : Mr Thierry kussa, en tant que directeur de l’entreprise NATOJ, comment définissez-vous un entrepreneur ?

THIERRY KUSSA : j’ai l’habitude de dire aux jeunes entrepreneurs qu’entreprendre, c’est avoir du courage, c’est aller au-delà de ce qu’on apprend à l’école.
Créer une entreprise ça relève des compétences de ce qu’on apprit à l’école. Il a la pratique et l’expérience sur terrain. Je définis un entrepreneur comme quelqu’un qui se faire l’étude du marché, qui sait comprendre son environnement et qui investit son argent pour le fructifier.
C’est vrai qu’entreprendre il y a beaucoup des risques, un entrepreneur est un véritable preneur des risques. Mais seulement on ne risque pas pour rien, on risque pour gagner et fructifier son capital.

Bureau de vente de la société Natoj

AFRIQUE WIDE.NET : Mr. Kussa, ça fait 7 ans que Natoj existe, que faites-vous pour conquérir le marché, face aux enjeux qui persistent dans votre secteur ?

THIERRY KUSSA : Conquérir le marché congolais n’est pas peu des choses. Vous savez aujourd’hui, vu que la ville de kinshasa compte beaucoup des habitants, on est tellement nombreux .Donc à mon humble avis, ce n’est pas un marché à prendre à la légère.
Natoj fait du mieux pour satisfaire d’abord le marché kinois, et ensuite nous allons nous battre pour servir aussi les provinces environnantes.

AFRIQUE WIDE .NET : dites-nous, quelles sont les difficultés que votre entreprise fait face aujourd’hui dans la société congolaise ?

THIERRY KUSSA : Nous avons d’abord les difficultés aux niveaux étatiques. Nous sommes entrepreneurs, nous gérons des entreprises et nous négocions les marchés.
Et entre nous, il existe la concurrence. Cette concurrence est loyale lorsque l’état délimite les compétences, et protège les uns et les autres.
Il faut savoir qu’On parle du dumping lorsque l’état protège les entreprises locales face à l’entreprise multinationale.
Je pense que cette réalité fait partie des grandes difficultés que nous traversons dans notre secteur. A cela s’ajoute l’absence des banques pour financer les jeunes entrepreneurs
.

AFRIQUE WIDE.NET : Quel est l’état d’esprit de Votre entreprise pendant cette période de la covid-19 ?

THIERRY KUSSA: En tant que leader, on est appelé à être adapté et à être flexible face à toutes situations .nous adapterons, on n’a pas trouvé la raison de fermé nos portes , malgré l’existence de cette pandémie.
On vit aujourd’hui avec la Covid-19, on sait respecter les mesures barrières, ainsi que prendre des précautions pour que nos clients ne soient pas contaminés.

AW: Mr.kussa pouvez vous nous donner l’avantage de votre travail ?

THIERRY KUSSA :L’avantage de mon travail, il faut reconnaître d’abord qu’aujourd’hui il n y a pas vraiment des entrepreneurs , Et nous avons eu la chance ou le courage d’entreprendre tout en engageant les gens .
Donc on contribut à la réduction du chômage et au budget de l’État. il n’y a pas plus noble avantage que ça.

AW: Mr.Kussa, merci d’avoir répondu à nos questions !

THIERRY KUSSA : Merci beaucoup Afrique Wide.net

Rédaction

Total
1
Shares
Related Posts