RDC: Félix Tshisekedi prend acte de serment de trois juges constitutionnels

Ces trois nouveaux juges dont monsieur Kaluba dibua , madame Kalume asengo Alphonsine et monsieur Kamulete Badibanga dieudonné ont décidés devant Félix Tshisekedi et toute la nation congolaise de servir sous le drapeau du pays avec beaucoup loyauté.

“Dissoudre le parlement, dissoudre le parlement , dissoudre le parlement ” scandée par la population congolaise presente à la salle du congrés pour soutenir les juges qui pretent serment.

Cette derniere lance ce message à l’autorité morale de la RDC Félix Tshisekedi qui a pris part à la cérémonie de prestation de serment de trois Juges constitutionnels ce mercredi 21 octobre 2020 à la salle du Congrés à kinshasa.

Ces trois nouveaux juges nommés le 17 juillet dernier, dont monsieur Kaluba dibua , madame Kalume asengo Alphonsine et monsieur Kamulete Badibanga dieudonné ont décidés devant Félix Tshisekedi et toute la nation congolaise de servir sous le drapeau du pays avec beaucoup loyauter.

Le magistrat suprème de la Republique démocratique du Congo Félix Tshisekedi prend acte de la promesse de ces hauts magistrats de la justice congolaise Conformement à l’article 164 de la constitution de 18 janvier 2006, la cour constitutionnelle est legalement le juge penal du président de la Republique et du premier ministre pour les infractions politique , haute trahison et d’outrage au parlement.

La nomination de ces nouveaux juges à la cour constitutionnelle aidera encore le surnommé Fatshi Beton d’aller au sommet avec son instauration de l’Etat de droit qui fait humé une nouvelle odeur de l’independance de la justice au pays de Patrice Lumumba.

Et mieux preparer la presidentielle qui se profile à l’horizon.

Signalons que les presidents deux chambres du parlement Jeanine Mabunda et Alexis Thambwe mwamba ont tournés les dos à la cérémonie de prestation de serment de trois nouveaux juges.

Pat BOKETE

Total
0
Shares
Related Posts
lire la suite

Pas des visites pour Vital Kamerhe à la prison

Si cela s’avérait vrai, ça sera un recul et des actes attentatoires aux droits de l’homme et impacterait le système de défense de notre client et son état de santé, car ces visites le réconfortent, parce que son état de santé n’est pas au point. Je pense que les autorités du pays ne peuvent pas arriver jusque-là. Declare maitre Jean-Marie Kabengele
lire la suite

Adolphe Muzito ”Nous ne pouvons faire la paix qu’en menaçant le Rwanda”

L’ancien Premier ministre et opposant congolais Adolphe Muzito a appelé lundi Kinshasa à « faire la guerre au Rwanda » et même à « l’annexer » pour mettre fin aux violences qui ensanglantent l’est de la République démocratique du Congo (RDC) depuis 25 ans. « Il faut faire la guerre au Rwanda pour rétablir la paix dans la région.