Ngoyi Kasanji à propos de son dégeurpissement : Félix Tshisekedi avait promis à Mokia le mafieux

Il avait promis à son partenaire politique Mokia le mafieux, il a accompli avec faste cette promesse ce jour, sans être notifié au préalable d’une décision de justice et ayant tous mes titres de propriété. Je viens d’assister à la loi de la force que dicte l’homme fort du moment . Explique l’ancien gouverneur du kasai oriental Alphonse Ngoyi Kasanji

Après près de 7 ans d’immense conflit foncier entre Gabriel Mokia et l’’ancien gouverneur de la province du Kasaï Oriental Alphonse Ngoyi Kasanji , ce lundi 17 août 2020 la justice Congolaise sonne le glas sur cette affaire.

L’ ancien gouverneur du Kasai Oriental et cadre du front commun pour le Congo ( FCC) Ngoyi Kasanji degreurpi dans sa résidence située sur l’avenue roi baudouin dans la commune de la Gombe à kinshasa.

Ngoyi Kasanji estime que c’est le chef de l’Etat Congolais Félix Tshisekedi qui a instrumentalisé cette décision de donner la parcelle à Gabriel Mokia.

Il avait promis à son partenaire politique Mokia le mafieux, il a accompli avec faste cette promesse ce jour, sans être notifié au préalable d’une décision de justice et ayant tous mes titres de propriété. Je viens d’assister à la loi de la force que dicte l’homme fort du moment .

Explique-t-il.

Il ajoute par ailleurs que son dégeurpissement dans cette parcelle est un regrement de compte politique .

On est entrain de me déguerpir présentement même sans que je sois notifié d’une décision de justice.

L’ acharnement sur la personne de Ngoyi Kasanji, un règlement des comptes politiques qui s’effectue en toute aisance dans un État de gangstérisme directionnel, j’ai compris. 

Ce dernier temps le salon politique de la Republique democratique du Congo est en feu.
Face à cet incendie politique , on se pose la question de savoir: Qui jouera le rôle de sapeur- pompier pour eteindre ces flammes?

Affaire à suivre!

Pat BOKETE

Total
0
Shares
Related Posts
lire la suite

Adolphe Muzito ”Nous ne pouvons faire la paix qu’en menaçant le Rwanda”

L’ancien Premier ministre et opposant congolais Adolphe Muzito a appelé lundi Kinshasa à « faire la guerre au Rwanda » et même à « l’annexer » pour mettre fin aux violences qui ensanglantent l’est de la République démocratique du Congo (RDC) depuis 25 ans. « Il faut faire la guerre au Rwanda pour rétablir la paix dans la région.