Affaire 200 M de la GCM : Le prof NYABIRUNGU TACLE KAPIAMBA MAIS SANS LE CITER

Dans une conférence de presse ce vendredi 3 janvier, l’avocat et professeur émérite, Raphaël NYABIRUNGU

Dans une conférence de presse ce vendredi 3 janvier, l’avocat et professeur émérite, Raphaël NYABIRUNGU, a circonscrit le cadre dans lequel se trouve actuellement l’affaire 200 millions qui oppose la GCM à VENTORA.

En effet, le prof s’étonne de constater qu’un lanceur d’alerte se mêle d’une affaire pourtant déjà en justice.

Les lanceurs d’alertes, dont le métier n’est du reste, pas juridiquement encadré par un texte légal, ont pour mission, de dénoncer et d’alerter l’opinion sur des situations dangereuses encore meconnues des autorités et du grand public, mais pour cas d’espèce, l’affaire ayant déjà été portée en justice, n’avait plus besoin d’une quelconque publicité de la par d’un certain lanceur d’alerte, a dit l’avocat NYABIRUNGU à la presse.

Dans son développement, l’aurateur n’a voulu faire mention du nom de Monsieur Georges KAPIAMBA, ou encore moins de son ONG, alors que tous les indicateurs, brandis par lui, renvoyaient clairement à son confrère président de l’ACAJ.

Il indique aussi que les lanceurs d’alertes, qu’il estime autoproclamés, s’exposent régulièrement aux poursuites judiciaires du faites des infractions dont ils sont souvent auteurs et ce parfois sans le savoir.

Par exemple, le prof rappelle qu’il est interdit par la loi, de commenter une affaire en cour d’instruction à la justice, d’où la violation du code pénal Congolais par le lanceur qui a rendu célèbre l’affaire 200 millions ,alors qu’elle était déjà en instruction.

NYABIRUNGU s’interroge pour savoir, de quel droit constitutionnel un lanceur d’alerte, avec son ONG, peuvent se croire permis de se mêler de tout ? Il leur conseille plutôt d’attendre l’issue de l’affaire en justice et de contre-attaquer celle-ci au cas où ils ne se sentaient pas satisfaits.

D’où le thème autour duquel s’est axé son point de presse de ce jour à savoir ” La Gecamine victime des lanceurs d’alertes ? ”

Dossier à suivre.

Rédaction Africatimes.net
Par Cissé TRAORE

Total
0
Shares
Related Posts
lire la suite

Le choix de Malonda à la tête de la Ceni, fait coûler le sang en RDC

Merci à la base de l’UDPS et à toutes les forces politiques et sociales qui ont manifesté ce jour. Par la force de la rue, nous avons accédé au pouvoir certes, mais ce n’est qu’ une victoire d’étape. Ma conviction est que la même rue parachèvera notre combat. Que Dieu bénisse la RDC . Jean-marc kabund