RDC: Gecoco Mulumba et Patrick Civava demandent la démission du ministre Azarias Ruberwa

Nous sommes là pour soutenir les députés nationaux qui interpellent Azarias Ruberwa. Et pour réserver des sanctions sévère contre ce petit Rwandais. Déclare Gecoco Mulumba

“Ruberwa degage, Ruberwa degage, Ruberwa tu doit partir” scandé par un groupe de citoyens congolais minifestant leur indignation sur l’affaire Minembwe le lundi 19 octobre 2020 devant le palais du peuple à kinshasa.

La question de l’installation d’un bourgmestre dans la commune rurale de Minembwe ne cesse de couler d’encres et salives sur la scène politique congolaise.

Au régard de cette problematique qui engendre plusieurs hypothèses en RDC, le ministre d’État en chargé de la décentralisation et réforme institutionnelle, Azarias Ruberwa s’est présenté le lundi 19 octobre devant les élus du peuple à l’Assemblée nationale pour éclairer l’opinion sur cette affaire.

Il indique devant les députés nationaux que l’installation du bourgmestre de Minembwe a eu lieu en son absence et que seul le gouverneur était présent.

Au coeur de ce sujet , le député Gecoco Mulumba et maitre Patrick Civava, conducteurs de ce groupe de citoyens trouvé devant l’assemblée nationale demandent la démission du ministre Azarias Ruberwa .

Nous dénonçons l’entasse créer par Mr. Ruberwa qui n’avait pas obtenu le visa du gouvernement pour aller soi-disant installer un bourgmestre dans la commune de Minembwe. Une commune qui est totalement imaginaire .

Ce pour cela ,nous sommes là pour soutenir les députés nationaux qui lui interpellent.
Pour réserver des sanctions sévère contre ce petit Rwandais.

Déclare Gecoco Mulumba.

Par ailleurs maitre Patrick Civava souligne
que, ça fait plus de 20 nas que la population congolaise vit au théatre de plusieurs tentives sur les cas Minembwe .

Ruberwa décide à créer un territoir qu’il appel Minembwe avec un esprit de coup d’etat.

En 2013, il arrive à reussir son coup, en proposant la création de nouvelles villes et communes rurales.

Nous disons non à tout ce que Ruberwa fait pour Minembwe , car nous sentons le spectre d’une trahison et une balkanisation derrière.

On nous a demandé d’emprunter une voie légale, voilà la voie.
Le député Mohindo Nzangi avait usé de ses prérogatives lui reconnues par l’article 193 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale pour interpeller le Ministre d’Etat, Azarias Ruberwa sur l’affaire Minembwe.

Alors nous sommes là pour appuyer tous les deputés nationaux ,pour que Ruberwa dépose sa demission devant l’assemblée nationale juste aprés sa defense.
ou soit AN vote une motion pour que ce dernier ne soit plus memmbre du gourvenement.

Tant qu’il sera membre du gouvernement, on sera toujours mal à laise.
Et nous constanterons que l’assemblée nationale ne veut pas nous aider à conserver Minembwe.


À expliqué maitre Patrick Civava au micro d’africatimes.

Il faut signalé que Azarias Ruberwa a décrit sa mission à Minembwe qui, du reste, consistait à accompagner son collègue de la défense qui conduisait une mission sécuritaire dans la province du Sud-Kivu.
Déstituer le ministre Azarias Ruberwa de ses fonctions reste qu’une hypothèse.

Pat BOKETE

Total
0
Shares
Related Posts
lire la suite

Mali: Soumaïla cisé retrouve sa liberté

D'après un temoin,ce dernier a vecu un moment de calvaire des suites de son attachement quotidienne dans un arbre . Et ajourd'hui le grand opposant malien Soumaïla cisé marche avec beaucoup des difficultés .