Nous devons accepter que ce qu’un ministre, un député touchait hier, soit divisé par 2, ce n’est pas du populisme” (Jean Marc Kabund)

Le premier vice président de l’assemblée nationale, Jean Marc Kabund a prêché de la bonne parole devant les députés nationaux et aux membres du gouvernement en faisant sa part d’un bon élu du peuple, tout en pensant à la population au cours de la séance plénière de ce lundi 15 novembre 2021.

Lors de sa prise de parole dans la séance plénière à l’assemblée nationale, basée sur la présentation du projet de loi de finance 2022 par le premier ministre Sama Lukonde, l’honorable Jean Marc Kabund n’a pas mis sa langue dans sa poche pour dire aux autorités de ne pas nécessairement penser à leurs interêts mais aussi à celui de la population congolaise, d’autant plus qu’ils demandent à la population de faire des sacrifices, de même que celà doivent être réciproque.

En outre, l’élu du Mont Amba a souligné un aspect important au gouvernement, de reduire le train de vie des institutions du pays

“Nous devons accepter qu’aujourd’hui, ce qu’un ministre touchait hier soit divisé par deux. Nous devons accepter ce qu’un député touchait hier soit divisé par deux.Ce n’est pas du populisme.Je suis sérieux et je sais de quoi je parle” a déclaré Jean Marc Kabund

Notons qu’à l’instar du vice premier président de l’assemblée nationale Jean Marc Kabund, le chef du gouvernement Jean Michel Sama Lukonde a reçu plusieurs interventions des députés et sera à nouveau face aux élus du peuple ce jeudi 18 novembre afin d’apporter des réponses adéquates.

Joel Tokombe

Total
24
Shares
Related Posts
lire la suite

Felix Tshisekedi attendu au Vatican

La visite officielle de Tshisekedi au Vatican intervient après que le Pape François et le Président Tshisekedi aient convenu de se retrouver pour une entrevue.