Non-exécution du projet d’électrification et de l’eau au Camp Luka : Félix Tshisekedi met pression à la SNEL, au Ministère des Ressources Hydrauliques et Électricité et la Regideso pour la relance des travaux avant fin août

Au cours de la 62e réunion du Conseil des ministres, tenue le vendredi 15 juillet de l’année en cours, le président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, est revenu sur le problème que subisse la population de Camp Luka, à Kinshasa, où plusieurs quartiers vivent dans le noir dû au manque d’électricité et fait pression pour la relance des travaux dans cette partie de la capitale.

Faisant suite à sa descente effectuée, en mai, dernier, au quartier Camp Luka, dans le cadre de la relance des travaux de construction du pont Lubudi, le chef de l’État, Félix Tshisekedi, a rappelé l’instruction faite à ses services pour diligenter une mission d’enquête auprès de la Société Nationale d’Electricité (SNEL) afin d’évaluer les causes de la non-exécution du projet d’électrification de cette partie, en dépit de la mise à disposition du matériel prévu à cet effet, et de mobiliser tous les intervenants pour la relance du projet.

Face au constat de la non-objection de l’inspection Générale des Finances (IGF) pour la reprise du projet en question et la validation des études d’exécution des contractants pour par la SNEL, plus rien ne devrait bloquer la reprise des travaux.

De ce fait, la SNEL et le Ministère Hydrauliques et Électricité ont été chargé de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que, d’ici fin août 2022, la relance des travaux d’électrification de Camp Luka soit effective.

La REGIDESO est, de son côté, chargée de planifier l’adduction d’eau potable dans cette Cité. En outre, le Ministre des Infrastructures et Travaux Publics, en collaboration avec le Gouverneur de la ville de Kinshasa, sont appelés à élaborer un Plan d’aménagement a posteriori pour rendre la cité Camp Luka viable.

En dehors de ce cas spécifique qui fait écho à d’autres cas répertoriés ailleurs sur le territoire national, le Gouvernement a été encouragé à poursuivre les efforts déjà engagés en vue de doter le pays d’infrastructures de base, notamment celles de transport, de production et de fourniture d’eau et d’électricité. Dans cette démarche, a insisté le Président de la République, les territoires et localités défavorisés sont à prioriser.

Joël Tokombe

Total
0
Shares
Related Posts