Félix Tshisekedi sur le triple assassinat de Lumumba et de ses deux compagnons : ” C’est seulement après avoir dit la vérité et établi les responsabilités des uns et des autres que nous pourrons, ensemble, Congolais et Belges, entamer l’étape déterminante du pardon…”

À l’occasion de la clôture de la série d’hommages rendus au premier ministre congolais et père de l’indépendance de la République Démocratique du Congo, Patrice Emery Lumumba, ce jeudi 30 juin 2022, à l’échangeur de Limete, le président de la République, Félix Tshisekedi, a remercié le peuple belge et ses autorités, particulièrement le Roi Phillipe ainsi que le Premier Alexander de Croo, pour avoir contribué au rétablissement de la vérité sur le triple assassinat de Patrice Emery Lumumba et de ses deux compagnons d’infortune dont Maurice Mpolo et Joseph Okito.

“C’est seulement après avoir dit la vérité et établi les responsabilités des uns et des autres que nous pourrons, ensemble, Congolais et Belges, entamer l’étape déterminante du pardon, de la justice et de la réconciliation véritable et définitive” a déclaré le chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi au cours de cette cérémonie.

Cette grande cérémonie à la fois douloureuse et historique, à l’un des pionniers de l’indépendance nationale, Lumumba, a connue également la présence du Président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso, mais aussi, des représentants des institutions, des diplomates et autres diverses autorités, tant publiques que coutumières.

Par ailleurs, le président Fatshi, a salué l’engagement de la famille biologique du Héros national et invite ses compatriotes à prendre soin de ce Mausolée afin de maintenir constamment allumée la flamme de l’amour du Congo qui s’y dégage.

Dans la dernière partie de son oraison funèbre consacrée au personnage Lumumba, le chef de l’État a, tout en saluant son retour au pays, mis en exergue les qualités humaines hors normes de l’illustre disparu avec, à la clé, une force de conviction soutenue par le caractère non violant de sa noble lutte. Présentant Lumumba comme un homme du peuple, il a également loué son intransigeance à ne pas céder à l’endoctrinement colonial, mais aussi, son combat pour l’égalité entre citoyens, les droits fondamentaux de la personne humaine, la justice sociale et la liberté.

Revolution.cd avec la cellule de communication du chef de l’État

Total
0
Shares
Related Posts