Coopération : la RDC et la société ARISE IIP signent un accord-cadre pour la création d’une zone économique spéciale en RDC

Le gouvernement de la République démocratique du Congo et la société ARISE II P des Emirats Arabes Unis ont signé, ce vendredi à la Cité de l’Union africaine, devant le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, un accord-cadre pour la création d’une “Zone économique spéciale dénommée Kin-Malebo”.

Mme Ève Bazaiba, vice-première ministre en charge de l’Environnement, qui a signé cet accord pour le compte de la partie congolaise, a déclaré qu’il s’agit de l’aboutissement d’un long processus pour la concrétisation de la vision du Chef de l’État, en ce qui concerne le développement du pays, par la création de la Zone économique spéciale, porteuse de l’emploi et de la paix sociale.

Pour la Vice-première ministre Bazaiba, cet accord vient d’être conclu avec un partenaire ” fiable et crédible” qui a fait ses preuves dans d’autres pays d’Afrique. Elle ajoute que ce projet qui débute à Kinshasa, va s’étendre au Katanga, à la Grande orientale, au Grand Équateur et dans toutes les autres provinces. Il s’agit de la construction des usines de transformation de bois, des minerais, de la verrerie, de la valorisation des déchets etc.

Pour sa part, Gagan Goupta, PDG de ARISE IIP, qui a signé cet accord pour le compte de cette entreprise, a déclaré que sa société est spécialisée notamment dans le développement des zones industrielles.

Elle est présente dans le bois, au Gabon, le coton, au Bénin et le soja et le coton, au Togo. En RDC, ARISE IIP va développer les industries de bois, de verrerie, pharmaceutique, d’électricité moto, de batteries électriques tout ceci estimée, dans l’ensemble des investissements à leur terme, à quelque 850 millions de dollars américains avec la création de 15 à 20 mille emplois.

Quatre membres du gouvernement, représentant les ministères sectoriels ont assisté à la signature de cet accord. Il s’agit de la Vice-première ministre en charge de l’Environnement, Ève Bazaiba, des ministres des Affaires foncières, Sakombi Molendo, du Portefeuille, Adèle Kayinda et de l’industrie, Julien Paluku Kahongya.

Avec la cellule de communication de la Présidence de la République

Total
0
Shares
Related Posts